Faire carrière dans les jeux vidéo, grâce aux mods

Par Daniel Roch Posté le 19/11/2009 3

Parlons sérieusement aujourd’hui, et parlons d’avenir professionnel dans le monde du jeu vidéo. Je viens de lire un excellent magazine sur Internet : Les carrières du jeu électronique, de l’animation et des effets visuels, par JobBoom.

Les emplois et métiers du jeu vidéo, de l'animation et des effets visuels

Les emplois et métiers du jeu vidéo, de l'animation et des effets visuels

Comme beaucoup de joueurs, d’utilisateurs de mods et de modeurs, on a souvent l’envie d’en faire son métier. Qui n’aimerait pas avoir sa société de jeu vidéo ? Petit retour sur cette revue et sur ce qu’elle nous apprend sur les métiers du jeu vidéo, et donc des mods.

La revue est assez longue à lire : 88 pages. Mais elle regorge d’informations et d’anecdotes toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Juste une chose à savoir en lisant le magazine : en ce qui concernent les chiffres, ils sont en partie faussés dans le sens où la plupart des données sont centrées sur le Québec.

La première chose à savoir sur les métiers et les carrières dans le monde des jeux vidéo, c’est que ce marché est en plein boum (+40% d’effectifs en 2008 au Québec, malgré le début de la crise). Selon plusieurs entreprises du secteur, le manque de main d’œuvre spécialisée est fort, notamment lorsque les jeux ou les animations se rapprochent de la réalité (qualité des textures, des effets visuels, …). Mais dans le même temps, les recruteurs vont privilégier le talent :

On préfère engager un artiste qui a une solide formation en peinture et lui montrer comment fonctionnent les logiciels plutôt que d’engager un technicien et d’essayer d’en faire un peintre

Steve Couture, Président de Frima Studio

Autrement dit, le talent artistique est primordial. Il est donc inutile de vouloir créer des éléments techniques et complexes pour impressionner dans le milieu : mieux vaut présenter des créations originales pour plaire. Donc en résumé, il faut être talentueux et avoir une formation solide. On le voit tous les jours en ce qui concerne les mods. Certains sont beaux, mais dénué de contenu artistique, et d’autres sont géniaux (background, graphismes originaux,..) sans pour autant avoir besoin de maîtriser des techniques spécifiques. Il faut donc trouver le juste milieu.

En cherchant un peu du côté des formations qui existent, il s’avère qu’il en existe un nombre de plus en plus important. Malheureusement, une grande partie de ces formations se trouvent aux États-Unis, au Canada, au Québec ou au Japon (donc maîtrise de l’anglais obligatoire). Dans la revue, vous avez par exemple l’UBISOFT Campus, Eidos ou le Cegep. En France, vous trouverez les écoles ENJMIN, Gobelins ou encore l‘institut supérieur de l’art digital. Je ne vais pas les lister tous car on n’en finirait pas… (la revue le fait très bien d’ailleurs).

Ubisoft Campus, l'une des formations aux métiers du jeu vidéo

Ubisoft Campus, l'une des formations aux métiers du jeu vidéo

Selon Steve Couture, le président de la société Frima Studio, plusieurs qualités sont requises pour se lancer dans l’univers des jeux vidéo :

  • Vous devez aimer les chiffres
  • Le mieux est d’avoir plusieurs idées de projets (pour pouvoir rebondir si une idée tombe à l’eau ou si un projet est terminé)
  • Il faut se lancer à plusieurs
  • Il faut donc savoir travailler en équipe
  • Il est recommandé de maîtriser son stress (car jeu vidéo = planning et date butoir)
  • Les jeux Internet ou consoles sont moins coûteux, donc plus facile à mettre en place
  • Être polyvalent
  • Être curieux, autonome et force de proposition
  • De préférence, il faut se lancer avec un réseau de relations (écoles, agences de pub, maisons de production, …)

Donc là je sais qu’on a perdu la moitié d’entre vous… Mais ne vous démoralisez pas, c’est toujours possible de faire carrière dans les jeux vidéos. Et pour une bonne raison : il existe de (très) nombreux métiers :

  • Concepteur de niveau : pour créer l’environnement du jeu
  • Concepteur de jeu : invente le concept du jeu (background, gameplay, type de graphismes et d’univers, …)
  • Scénariste : conçoit le scénario et les quêtes du jeu
  • Illustrateur designeur : créer les graphismes du jeu (croquis, artworks, peintures, …)
  • Modeleur : créer les différents modèles 3D
  • Animateur 3D : créer les animations 3D nécessaires au jeu
  • Éclairagiste : améliore le travail du concepteur de niveau en ajustant ou ajoutant des lumières (comme un éclairagiste au cinéma)
  • Designer d’interface : créer l’interface qu’utilisera le joueur
  • Textureur : chargé de créer les textures aux différents modèles 3D
  • Directeur (technique, artistique, …) : gère l’équipe, les budgets et la qualité du projet
  • Chef d’équipe de test et testeur : s’assurent de la viabilité du projet du point de vue technique
  • Compositeur sonore, intégrateur multimédia, programmeur et bien d’autres…

La revue explique aussi comment « se vendre » et comment présenter son portfolio. Car pour trouver un job dans les jeux vidéo, l’animation ou les effets visuels, il faut pouvoir démontrer son talent et sa maîtrise technique. Et c’est là que les mods peuvent aider. Un seul exemple : Dota (Defense of the Ancient) est un mod pour le jeu vidéo Warcraft 3. Son mod est devenu une telle référence que son développeur a rejoint récemment l’éditeur Valve Software. A vous de créer un mod digne de ce nom pour vous faire remarquer par les recruteurs.

DotA, un mod qui a permis à son créateur une embauche chez Valve Software

DotA, un mod qui a permis à son créateur une embauche chez Valve Software

Si je résume tout :

  • Le secteur est en pleine croissance
  • Il faut avoir du talent artistique
  • Il faut de préférence faire une formation technique
  • Les talents requis sont : curiosité, polyvalence et travail d’équipe
  • Le nombre de formations dans ce domaine est important
  • Créer un mod est un bon moyen pour promouvoir son talent et être recruter

Seul reproche à cette revue sur les métiers du jeu vidéo : le nombre de pubs. Mais comme le magasine est gratuit, on ne va pas se plaindre non plus.

Lien officiel sur les métiers du jeu vidéo

Les carrières du jeu électronique


Vous aimez cette actualité de PlayMod ? Partagez-la !
E-comparateur partenaire de Play-Mod et RochMedia
Pings et Trackbacks :
Commentaires :
  1. Shiamr
    Le 19 novembre 2009 à 17:46

    Commentaire Play-Mod

    Le problème en France se situe aussi au point de vue de la faible réputation des studios Français, certes il y en a d’excellents, mais aussi de moins bons…

    Aller faire carrière aux Etats unis offre surement plus de débouchés en terme de jeu vidéo, alors on rajoute une maîtrise de langue parfaite, et des conditions de travail là bas pire qu’en France (Imaginez une centaine d’entreprises comme France télécom! xD nan je plaisante), où si dans la minute le projet/travail ne plait pas, on dégage :s

    C’est sur, travailler dans le jeu vidéo c’est le pied, mais faut avoir un talent artistique (pour ce qui est modélisateur, textureur et autre créateur de niveau), ou avoir la bosse des maths, et bosser les lignes de code assez jeune pour ce qui est programmeur :/

Postez une réponse


  1. Gravatar

Copyright © 2008-2017 Play-Mod & RochMedia : Mods & Jeux vidéos Indépendants
Par Confridin (aka Daniel Roch) - Thème par SeoMix : apprenez-en plus sur WordPress et sur Référencement naturel

Propulsé par Wordpress - A propos - Plan du site